Lettre ouverte aux recruteurs apeurés face à un CV « instable »

Que cache un CV instable ?

Lettre ouverte aux recruteurs apeurés face à un CV « instable »

Face à ce CV parsemé de changements, la peur des recruteurs prend le dessus.

« Les compétences sont excellentes, mais cette… instabilité… » 

Et le voilà à poser la même question que la majorité des recruteurs précédents :

« Comment expliquez-vous ces changements sur votre CV… ? Vous n’avez fait qu’une année dans pas mal d’entreprises. »

Jusqu’à ce jour, le candidat t’emmenait à travers des justifications pour répondre à tes attentes de manière parfaite, alors qu’au fond de lui, il avait envie de te dire clairement ce que qu’il pensait de cette question.

Le CV n’est que le reflet d’une petite partie de notre vie. Il reflète un parcours professionnel, mais sa vie vois-tu – peut-être pas la tienne – n’est pas faite que de son travail.

Autour il y a les relations, les voyages, les rêves qu’il a concrétisé – la vie n’attend pas ! – la santé dont il prends sûrement soin, le sport et toutes ces passions qu’il nourrit.

Alors vois-tu, tous ces aspects-là, le candidat instable n’a pas envie de t’en parler, à toi, le recruteur qu’il voit pour la première fois et dont il ne connait ni le parcours, ni la vie et qui semble rechercher une justifiation précise à ses changements de postes.

Un CV reflète très peu QUI nous sommes réellement et quelles sont nos vies et nos VALEURS.

Evidemment, tu ne t’es pas arrêté sur les entreprises où le candidat instable a travaillé quatre ans, par contre, tu pointes du doigt les CDD, les emplois où il a travaillé un an. A cela, guidé par ta peur – que le candidat quitte ton entreprise après une année, ce que je peux comprendre – tu souhaiterais qu’il t’assure vouloir rester pour les cinq années à venir.

Seulement, vois-tu, en abordant ces changements sous cet angle, tu ne donnes pas envie à cette personne de venir apporter sa personnalité, ses talents et compétences chez toi…

Peut-être en décelant ce que le parcours instable a apporté, tu percevras qui est cette personne et accepterais une vérité universelle « la vie est un changement constant ». Car c’est sur ce changement qu’il surfe et qu’il réalise sa vie. Surtout, il crée sa vie à travers ses aspirations et lorsqu’il mourra, il aura, probablement, réalisé la majorité de ses rêves.

Qu’est-ce qui se cache derrière un CV « instable » ?

Il peut, par exemple, s’y cacher :

  • la richesse d’une vie de voyage – plongée au milieu d’autres cultures, la découverte d’une vie minimaliste & des contrées du monde, avoir ressenti les contextes politiques et économiques de plusieurs pays, ou ;
  • le refus de s’adapter à une entreprise malade de l’intérieur avec des dysfonctionnements en management ou des valeurs qui ne collaient pas du tout à la vision du candidat instable qui se respecte trop pour y adhérer ;
  • le choix parfois de partir à la rencontre de lui-même pour revenir, plus stable, plus fort et avec une connaissance de soi qui ajoutera de la valeur à ton entreprise.

Alors ce candidat ou cette candidate dont tu ne cherches qu’à extirper des justifications sur ses changements fréquents dans sa vie professionnelle pour rassurer tes propres peurs, je te propose de l’accueillir sous un nouveau regard :

  • Pourra-t-il apporter une ouverture d’esprit qui permettra d’enrichir ton entreprise ?
  • Aura-t-il une vision si vaste après un parcours si riche qui apportera de la nouveauté et de l’innovation dans tes processus d’entreprise ?
  • Son regard, avec du recul et l’expérience internationale, t’offriras-t-il une éventuelle possibilité d’améliorer ta gamme de produits ou de services ?

Ce candidat si « instable » a bien souvent apporté un nouveau regard et du changement bénéfique lors de ses passages en entreprise et elles lui ont permis de grandir lui aussi.

Le temps ne revient pas. 

Et cela, le candidat instable l’a probablement très bien compris.

Il a alors mené une vie où il a perçut à chaque instant ce qui comptait réellement pour lui et a traversé des épreuves de vie qu’il n’a pas envie de te partager.

Est-ce que dans une vie ces expériences ne sont-elles pas plus enrichissantes que quinze années à servir le même employeur ? Est-ce que la vie se limite donc à un CV rempli de deux postes maximum et de diplômes ?

Le CV n’est qu’une partie de LA VIE.

Et la vie est changement.

La vie met sur notre route des épreuves, situations et rencontres qui amorcent parfois un changement.

Et ce changement peut devenir une ligne de plus, sur un cv. #recruteurs “cv #lettreauxrecruteurs Click To Tweet

Cher recruteur, en retournant la situation, n’oublie pas que la peur que tu as face à un CV instable n’est rien comparé à beaucoup de gens qui ont peur face …. à leur employeur (malheureusement). Ce dernier, lui, ne se posera pas tant de questions le jour où il licenciera son employé.

Qui indique à l’employé que son poste est assuré pour les cinq prochaines années ?

Cher recruteur, si tu as peur de ce candidat « instable », ne lui fait pas perdre son temps à travers un entretien avec pour seule idée de tenter de l’enchaîner à ton entreprise parce que ses compétences t’intéressent mais que tu as peur qu’il s’en aille.

Tu ne pourras jamais t’assurer que tes employés ne partent pas.

Parfois ils partent pour voguer vers d’autres horizons, parfois pour se recentrer et changer d’orientation, parfois parce que le management/les valeurs de ton entreprise ne lui conviennent pas. Comment pouvait-il le sentir et le savoir à son engagement, après une heure (voir deux ou trois) d’entretien ?

NB. Propose-lui un stage d’un demi-jour pour « vivre » quelques heures avec ses éventuels futurs collègues et son environnement.

Un CV « instable » cache souvent une personnalité authentique, franche et empathique, ouverte au monde, curieuse et qui aime apprendre. Et ces valeurs pourront faire croître ton équipe, tes ventes, l’excellence du service à la clientèle et bien souvent elle t’offrira des points de vue qui feront avancer les choses.

Alors si tu souhaites t’assurer qu’il ne partira pas, nourris-le de confiance, de challenges, d’énergies positives, de travail dans la joie, de mouvements, de changements internes et offre lui des chances de s’éclater au cœur de son activité.

Là, tu seras assuré qu’il restera chez toi. 

Mais n’essaie pas de l’enchaîner, c’est le meilleur moyen de lui donner envie de partir.

Crédit photo : Death to Stock

Cet article t’a plu ? Partage-le avec tes amis sur les réseaux !

Pas de commentaires

Écrire un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This